“Planète OcéAn”, Marseille!

 
 
C’était un samedi après midi en février 2009 revenant d’un entraînement piscine. Dieu sait pourquoi je me suis arrêté chez le concessionnaire Yamaha-Capelli sur les bords de Saône. Sans doute la vue de quelques semi-rigides en expo dehors et le fait que j’avais décidé de passer le permis mer.


“Bonjour. Qu’est ce vous avez comme semi-rigides dans les 5 m?”. On me montre un Capelli 505 ton crème qui ne me semble pas spécialement orienté pour la plongée. “C’est pour quel usage? ... Ah, justement on en a un spécialement équipé”. “C’est le noir derrière?” dis-je accroché déjà par la vue de l’engin!


On suivi des mois de discussions, comparaisons, mise en concurrence, les moteurs (2T/4T), les avantages et les inconvénients, la puissance du moteur, le type de carène ... En avril, à la foire de Lyon j’obtiens déjà une proposition sérieuse, puis une autre en Normandie pour un Tarpon 550 avec un moteur 2T Tohatsu très sérieux. Le Capelli 500 est d’une autre trempe et je dois comparer à équipement égal.


Finalement on arrive à un bon compromis fin avril. Son nom de baptême “Planète Océan” m’apparaît évident et son port d’attache administrative pour sa francisation et immatriculation aussi : Marseille!


Les premiers essais très concluants ont eu lieu fin mai 2009.

 

Mon bateau

rack 6 scaphandres, roll bar repliable, feux route, phare tribord, échelle péroquet arrière tribord, remorque Satellite MX 131 RE 37 galets et bogie auto centreur.


Armement

 

Son histoire

Planète Océan à l’Ile d’Or, mai 2011

© jmarcdive 2007-2014